La gestion de la crise du Covid-19 à Nouvoitou 

Jean-Marc Legagneur, le maire :

« Je m’appuie sur une cellule de crise permanente »

Pas un chat, à l'entrée de Nouvoitou, ce 28 mars 2020

Cellule de crise, arrêté pour la fermeture des bâtiments municipaux, accompagnement des personnes en difficulté, portage de repas à domicile par les agents de la Mairie, accueil pour les enfants de parents aux professions prioritaires, service de veille… Jean-Marc Legagneur qui entame son troisième mandat, avec son équipe, à la tête de la commune de Nouvoitou, n’envisageait certes pas un tel démarrage sur les chapeaux de roues quand il a décidé de rempiler ! 

Le Covid-19 se cantonnait alors à Wuhan dans la lointaine Chine… bien loin de Nouvoitou. Mais quand les décisions du gouvernement tombent, on n’a plus le choix. Le maire reste alors le seul pilote et seul maître à bord pour prendre toutes les décisions, avec son équipe. Loin d’être évident.

Une épicerie, une boulangerie, un restaurant, un tabac-presse... Le commune a su conserver ses commerces de proximité

Le commerce de proximité se mobilise

Ancien chef d’entreprise, Jean-Marc Legagneur est un homme de terrain « Le principe de la cellule de crise est déjà en place à Nouvoitou depuis plusieurs années », confie le maire qui a réuni cette structure d’urgence, le mardi 17 mars. Première décision : la fermeture des tous les bâtiments et espaces municipaux accueillant du public et mise en place d’une structure pour l’accompagnement des personnes en difficulté.

Le couperet tombe, en effet, ce 17 mars à midi. Interdiction de sortir de chez soi. Mais il faut bien se nourrir. Depuis qu’il a été élu maire en 2008, Jean-Marc Legagneur a toujours œuvré pour le développement et le maintien des commerces dans sa commune. L’offre est désormais présente et pertinente. 

Nicolas Prod'homme, le restaurateur des "Saveurs de Nicolas" livre des repas au personnel des hôpitaux en ces temps de crise

Les commerçants locaux se sont immédiatement mobilisés pour garantir un service de proximité, ainsi la population peut ainsi accéder à la boulangerie, au tabac-presse, et à l’épicerie Plaisir Market tenue par Amro Abdalla qui assure le portage de courses à domicile. 

Notons également l’investissement de Nicolas Prud’homme, le restaurateur des «  Saveurs de Nicolas » qui confectionne  et livre des repas pour le personnel des hôpitaux.  Les services municipaux, quant à eux, gèrent la livraison des repas aux personnes isolées. Cette restauration est préparée à la cuisine de la Résidence du Parmenier.


© univerinfos.com 

Amro Abdalla ouvre son épicerie Plaisir Market tous les jours pour assurer un service de proximité aux habitants de Nouvoitou

Priorité aux produits locaux

Quand la décision de fermeture nationale est tombée de Matignon, la maire a pris ses responsabilités. « Le marché alimentaire sera maintenu le vendredi, à Nouvoitou, afin de compléter l’offre en produits locaux », poursuit Jean-Marc Legagneur qui a mis en place une organisation pour le respect des consignes de distanciation. Un choix cohérent dans une commune convertie de longue date aux vertus de l’écologie et des circuits courts !

 La Résidence du Parmenier héberge 24 résidents dans son unité de vie

Le personnel s’investit à la Résidence du Parmenier … 

 

Autre sujet d’inquiétude évoqué dans les médias : les personnes âgées. Nouvoitou ne dispose pas d’un Ehpad mais d’une PUV - une petite unité de vie - médicalisée pour 24 résidents, un établissement qui accueille des personnes âgées dépendantes et/ou en perte d’autonomie. 

 Cette structure bénéficie d’ailleurs d’une bonne renommée grâce notamment à la qualité de vie qui y est apportée et l’accueil d’un petit nombre de résidents.
 

Comme partout le confinement total est de règle ici à la Résidence du Parmenier. Avec ses contraintes nouvelles « Je tiens à saluer l’investissement du personnel qui fait preuve d’un courage remarquable avec une grande disponibilité. Je suis toutefois inquiet », poursuit le maire. Pourquoi ? 

Des masques de protection (document La Croix Rouge)

…où on attend les masques

Si les Ehpad font la une des JT tous les soirs, on entend très peu parler de ces Petites Unités de Vie où les livraisons de masques se font attendre « La directrice doit se battre sans cesse pour être sur la liste des prochaines remises de masques chirurgicaux, se désole le maire qui entend « poser les bonnes questions aux services de l’Etat quand le moment sera venu ». 

« Des dispositions drastiques ont été mises en place par l’association de gestion de la résidence, pour la protection des salariés et pour éviter l’introduction du virus dans l’établissement. Nous constatons avec regret que les moyens de protection ont été livrés au compte-gouttes et de façon insuffisante », ajoute la directrice de la résidence.


© univerinfos.com 

Jean-Marc Legagneur a carrément lancé un appel au secteur privé pour obtenir l'équipement nécessaire à la Résidence du Parmenier (Photo France Bleu)

L’aide est venue du privé !

L’aide est venue d’ailleurs, du secteur privé. Un soutien apprécié par le maire : « Je tiens à remercier les entreprises du secteur et les particuliers qui ont remis des masques, des vêtements de protection, des blouses, des gants, des charlottes et tout ce qui peut être indispensable en équipement de matériels à usage unique pour la Résidence du Parmenier. »

Le confinement en place depuis le 17 mars sera reconduit le 31 pour deux semaines supplémentaires en avril. Pour combien de temps ? Sans être devin, on risque d’attendre le début mai avant de prendre sa voiture pour aller voir sa famille ou faire le plein de courses. D’ici là, il faut gérer le quotidien. Avec les moyens du bord.

© univerinfos.com



L'épicerie de Nouvoitou est à votre disposition. Pour en savoir plus cliquez sur ce lien

Secteur calme à Nouvoitou, comme ici dans la rue principale

Une veille 24/24 et des rondes

Un service de veille composé de la directrice générale des services, d’agents et d’élus se relaie 24 heures/24, en astreinte autour du 06 17 43 01 71 tandis qu’il est possible d’appeler la mairie au 02 99 37 42 71, les jours ouvrables. Les parents qui exercent des professions prioritaires peuvent faire garder leurs enfants. 

Par ailleurs une permanence téléphonique est assurée en mairie, du lundi matin au vendredi soir. « Je suis présent tous les jours de 10 h à 12 h, en cas d’impossibilité, c’est Danielle Coppin, ma première adjointe, qui assure la présence nécessaire », poursuit le maire qui ne se limite pas à ce créneau, loin de là « Nous réalisons des rondes régulières dans la commune ».

Pas de souci de ce côté. Secteur calme à Nouvoitou où les consignes sont respectées à la lettre pour éliminer au plus tôt ce foutu virus.


Nicolas sert des repas à domicile. Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien

Jean-Marc Legagneur : "Nouvoitou affiche ses grandes valeurs humaines"

« Par ailleurs la cellule de crise est en contact régulier avec les personnes les plus fragiles de la commune. Je suis très heureux de constater la solidarité et le soutien apporté à chacun par les familles, les amis et les voisins sur notre commune, ajoute le maire avant de conclure : Nouvoitou affiche à nouveau ses grandes valeurs humaines qui sont au cœur du bien-vivre ensemble. »

Une population disciplinée qui attend… comme partout. Avec un seul espoir : celui de jours meilleurs à l’horizon. Pour l’été 2020 ?

 

Service d’écoute 24 heures /24 la journée ouvrable au 02 99 37 42 71 et en astreinte au 06 17 43 01 71





Sujet sous copyright consultable uniquement sur le site www.univerinfos.com


Continuité des services municipaux. La mairie  est à votre disposition en cette période de crise sanitaire. Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien