Crise du Covid-19

Un beau geste de solidarité pour le personnel des hôpitaux, des maisons de retraite, les pompiers, les gendarmes …

Nicolas, restaurateur à Nouvoitou, prépare bénévolement 600 repas par semaine. 


Photo ci-dessus : Les pompiers du SDIS au Blosne ont réservé un accueil chaleureux aux trois bénévoles 

Les pompiers du Blosne ont même déplié la grande échelle !

« Nous recevons partout un accueil vraiment exceptionnel. Nous sommes vraiment attendus les mardis et les jeudis. La reconnaissance des gens est impressionnante. Hier, les pompiers rennais ont même déplié la grande échelle pour nous ! ». Nicolas Prodhomme, restaurateur aux « Saveurs de Nicolas » à Nouvoitou, cuisine bénévolement pour le personnel mobilisé au quotidien pour combattre le Covid-19.

De gauche à droite : Thibault Henry, cuisinier, Nicolas Prodhomme, restaurateur à Nouvoitou, #maître restaurateur, et Fabrice Delaunay , professeur de cuisine au lycée hôtelier de La Guerche, # cuisiniers de la République française. Trois bénévoles mobilisés deux jours par semaine pour la bonne cause.

Une initiative lancée par Fabrice Delaunay

Cette initiative a été lancée par Fabrice Delaunay, professeur de cuisine au lycée hôtelier de La Guerche et membre des Cuisiniers de la République française suite à l’appel national de Guillaume Gomez - Chef des cuisines du Palais de l’Elysée et président de l’association LCRF -  à rejoindre l’opération « Les chefs avec les soignants » qui consiste à confectionner bénévolement des repas pour les professionnels de santé, de secours et tous ceux agissant dans l’ombre comme au niveau de la logistique, de l’administration, du nettoyage et les autres personnes.

 Au 18, au Blosne, les pompiers sont heureux de retrouver Thibault, Nicolas et Fabrice deux fois par semaine !

« Je prépare les repas avec Fabrice et Thibault Henry, cuisinier à Châteaugiron. C’est un voisin qui habite Saint-Armel », poursuit Nicolas. « Tous les trois nous préparons 300 repas le mardi et autant le jeudi ! »




© univerinfos.com 

De gauche à droite : Jean-Jacques Jouanolle de la ferme "L' Arbre aux sorbets" de Moulins, Nicolas Prodhomme, restaurateur "Les Saveurs de Nicolas" à Nouvoitou, Fabrice Delaunay et Mathieu Prodhomme, frère de Nicolas, boulanger à Orgères devant le restaurant de Nicolas à Nouvoitou.

Dons et bénévolat

L’opération repose en totalité sur le don et le bénévolat. La marchandise est fournie pour l’essentiel  via M. Disiena par METRO Rennes - grossiste alimentaire des commerçants indépendants - avec plusieurs producteurs et artisans locaux qui se sont greffés à l’opération. 

C’est ainsi que Jean-Jacques Jouanolle de la ferme « L’Arbre aux sorbets » de Moulins fournit la rhubarbe, la boulangerie « Aux saveurs d’antan » d’Orgères tenue par Mathieu Prodhomme, le frère de Nicolas, apporte le pain.

A noter que Solarenn pour les tomates et Janzé Volailles apporteront également leur soutien dès la semaine prochaine, sans oublier que Jean-Michel Anger, agriculteur à Nouvoitou fournira gratuitement le lait nécessaire à l'opération."

Fabrice et Nicolas en pleine livraison : des journées à rallonge pour ces bénévoles. Quand on aime on ne compte pas !

De 8 heures du mat’ à 20 heures : 12 heures de bénévolat

« Si Métro nous fournit le gros de la marchandise, tous les autres fournisseurs sont venus naturellement vers nous », poursuit Nicolas qui ne compte pas son temps dans cette opération « Pour être franc, mardi dernier, on a commencé à 8 heures du matin et nous avons travaillé jusqu’à 20 heures, soit une belle journée non-stop ». 

Et en plus de son temps Nicolas fournit gracieusement ses locaux, les fluides , sans oublier son camion frigo pour transporter les plats cuisinés dans le respect le plus strict des règles  d’hygiène obligatoires en restauration et dans un respect de la chaîne du froid, avec la cellule de refroidissement. 

Mais l'accueil chaleureux réservé par tout ce personnel féminin... qui sourit derrière les masques... les booste pour continuer... et revenir deux jours par semaine !

Hôpital sud, gériatrie, pompiers, gendarmerie, logistique CHU…

Une fois les plats préparés avec Fabrice et Thibault, les trois chefs commencent leur tournée pour livrer le personnel de l’hôpital sud, du pôle gériatrie de Chantepie, les pompiers du Blosne et deux autres casernes rennaises, le groupement de gendarmerie d’Ille-et-Vilaine à Rennes , le personnel de la plate-forme logistique de Pontchaillou et bientôt les Ehpad de Châteaugiron et de Nouvoitou.



© univerinfos.com 
Photos : Nicolas Prodhomme

 Les routiers sont sympas comme dans l'ancienne émission de RTL. Ils ne sont pas oubliés !

Les routiers ne sont pas oubliés 

Si les mardis et les jeudis de Nicolas sont surbookés, il ne chôme pas le lundi et le mercredi « Je livre mes clients transporteurs à leurs entrepôts de Brie et de Brécé. N’oublions pas que les routiers sont aussi sur la route et sans eux la France serait bloquée ». On ne mangerait pas grand-chose en tout cas. Une attention délicate pour ces professionnels du macadam qui avalent des kilomètres pour livrer notamment l’alimentaire et l’indispensable du quotidien. 

Un excellent accueil aussi à la plate-forme logistique du CHU ! Un vrai plébiscite partout !

« Cela nous donne du baume au cœur »

Nicolas et Fabrice ne regrettent rien, au contraire « On essaie de se rendre utile aux autres. C’est un plaisir de donner pour la bonne cause et quand on constate l’accueil chaleureux reçu en retour, cela nous donne du baume au cœur ». Aider les autres rend heureux. Et si c’était cela le bonheur ? Ce sera peut-être une des grandes leçons de cette crise sanitaire. Revenir à l’essentiel : On a tous besoin les uns des autres.

Reproduction interdite 
Consultation uniquement sur le site
www.univerinfos.com