Contrebandiers de Châteaugiron et des alentours

Rendez-vous chez LIQUORS.

Ambiance Al Capone garantie, en centre-ville

Si le vrai Al Capone n'est plus de ce monde, sa légende perdure comme ici 18, rue Rouairie à Châteaugiron, comme nous le prouve Ewan...

Al Capone à Châteaugiron ? Le fantôme du célèbre gangster de Chicago, décédé en 1947, rôde bien dans la cité de caractère. Si vous passez au 18, rue Rouairie, vous ne manquerez pas, en tout cas, d’apercevoir son portrait type photo d’identité, de face et de profil sur la vitrine d’un nouveau magasin : il s’agit de LIQUORS. qui vient d’ouvrir en fin 2019.

 L’approche interpelle par son concept, aux antipodes des devantures traditionnelles. Chapeau, il fallait y penser.

Un concept store original avec le piano sous le portrait d'Al Capone...

« Il s’agit en fait d’un concept store lancé par une bande de copains avec actuellement deux magasins dont le premier Quartier de l’Opéra Garnier à Paris. Nous avons voulu créer ici un commerce de proximité pour les gens de Châteaugiron et nous avons déjà de bons retours », confie Ewan Veillet, le gérant, installé à l’emplacement de l’Atelier Baroque qui avait lui-même succédé au Bar de la Poste.

La première salle est réservée aux  spiritueux

Ambiance prohibition, Chicago 1920-1930

Liquors renoue en quelque sorte avec la licence IV de l’ancien café mais sous un angle marketing à des encablures du rouge-limonade servi sur le zinc, au siècle dernier.

La première salle est réservée exclusivement aux spiritueux, du rhum au gin en passant par le whisky. Place ensuite à la cave classique autour d’un piano avant d’atteindre le patio pour la dégustation. Pas de cartons au sol, nous sommes loin de l’ambiance foire aux vins, ici les bouteilles sont soigneusement rangées sous le portrait d’Al Capone, omniprésent dans tous les angles. 

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération » (Loi Evin du 10 janvier 1991)

Al Capone : le gangster entré dans la légende

Ewan a en effet ancré l’esprit de son commerce dans cette ambiance de la prohibition quand le gangster de Chicago imposait son alcool de contrebande à coups de mitraillette entre 1920 et 1930. Et depuis Al Capone fascine même : des films, des livres, des pizzas voire des sauces portent son nom !

« Contrebandiers de Châteaugiron et des alentours, Commandez en ligne, faites-vous livrer ou retirez en boutique. Rendez-vous sur LIQUORS.FR » : Ewan n’hésite pas à faire carrément de la provoc sur ses posts Facebook. 

Ce vocabulaire sulfureux  border-line séduit toujours, la contrebande évoquant ce goût du risque que ne procure plus notre société de consommation aseptisée et contrôlée par Big Brother.

Ewan "Ici, on fait goûter au maximum"

Dégustation dans le fauteuil… devant le coffre-fort !

 A prendre avec de l’humour bien entendu mais ici chez LIQUORS. tout est articulé autour de la convivialité. « On fait déguster les gens. On  les fait asseoir dans ce fauteuil », poursuit Ewan avant de se diriger vers un coffre-fort de l’ancien régime, dans l’angle de la pièce.

 Que va-t-il sortir ? Une réplique du colt 38 d’Al Capone ? 


Le soir de l'inauguration

Pas du tout. Il nous présente quelques bouteilles de spiritueux ouvertes spécialement pour la dégustation. « Quand un client entre dans la boutique, il s’asseoit et déguste tranquillement son punch ou son cognac ! Ici on fait goûter un maximum». Autre originalité : la privatisation. « Les gens peuvent réserver la boutique. On leur garde un créneau ! »


© univerinfos.com 

Le soir de l'inauguration, il était possible de faire un tour en Traction dans les rues de Châteaugiron...

L’inauguration renoue avec le gang des Traction Avant

Une formule originale donc. Tout comme la soirée d’inauguration. Ce soir-là, en novembre 2019, Ewan avait loué une Traction « 15 Six » - traduisez quinze chevaux, six cylindres – un modèle qui rappelle un peu l’époque de Capone à Chicago. 

La Traction sortie en 1934 fut en effet la voiture des bourgeois, de la gestapo, des résistants et des gangsters - comme Pierrot Le Fou et le célèbre gang des Traction Avant - qui choisissaient ce modèle ultra-rapide qui semait les policiers de l’époque. Ce fut aussi la voiture des ministres et celle qui conduisit le général de Gaulle à l’Elysée, en 1958. 

... histoire de renouer avec le contexte du gang des Traction Avant de l'après-guerre !

Ambiance décalée des années 1920

 

Ce soir de l’inauguration, pas de général, mais une foule d’invités qui eurent droit à un tour de Châteaugiron dans cette voiture mythique à la calandre rutilante. Un véhicule qui s’intégrait bien à l’esprit des lieux, celui de LIQUORS., une boutique qui mérite le coup d’œil, dans le centre-ville de Châteaugiron.

Allez-y en toute sérénité pour replonger dans cette ambiance décalée de Chicago dans les années 1920. Promis Eliott Ness n’est pas revenu dans le secteur avec ses Incorruptibles !

 18, rue Rouairie 35410 CHATEAUGIRON – 02 23 37 76 27 – EWAN@LIQUORS.FR

Reproduction interdite
Consultable uniquement sur www.univerinfos.com



 

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération » (Loi Evin du 10 janvier 1991)

© univerinfos.com